Wicca, tome 1

C. Tiernan.
2011. Hachette - Black Moon. 473 pages.

Il se passe des choses que je ne comprends pas. Depuis que j'ai découvert la Wicca, rien n'est plus pareil. Mon esprit se déploie. Mes sens s'éveillent. On me dit que j'ai un don. Et je le crois. Plus j'apprends, plus mon pouvoir s'intensifie. Je deviens trop puissante, je dérange. 



Vous voulez une nouvelle saga doudou ? Foncez. Je m'attendais a apprécier ce premier et à le lire rapidement la maison d'édition et surtout la collection, aidant beaucoup mon choix. Cette saga de cinq tomes me fait de l’œil depuis quelques années et j'ai enfin décidé de sauter le pas, ce qui est une très bonne chose. C'est une lecture destinée aux adolescents, on ne va pas se mentir, mais j'ai quand même accroché et j'ai hâte d'en savoir plus, surtout vu la fin que nous a réservé cette autrice. J'ai rarement lu des romans traitant de la sorcellerie et encore moins de la Wicca. J'ai apprécié en apprendre plus sur cette forme de magie et de croyance. On apprend en même temps que Morgan, notre héroïne principale et assez douée pour cela. En effet, le récit va se construire en deux parties : on retrouve la vie de Morgan avec ses surprises et déceptions, puis tout ce qui touche à la Wicca, allant de l'apprentissage à la pratique. J'ai adoré alterner entre ces deux notions de l'intrigue surtout que l'autrice fini par n'en faire qu'un. Ce qui nous donne qu'une seule envie : dévorer ce livre en un temps record. 

Durant ma lecture, j'ai vraiment eu le sentiment de me retrouver au lycée et de devoir faire face à de nombreuses choses que tout le monde ou presque a déjà vécu. L'autrice nous fait aussi passer un message vis à vis de cela, celui de ne jamais baisser les bras et de s'imposer, comme le fait ici Morgan alors qu'elle perd sa meilleure amie et qu'elle apprend des choses importantes vis à vis de sa famille. J'ai vraiment vu cette histoire comme portant une morale, et vu l'âge des premiers lecteurs visés, cela ne peut que les aider ou s'appliquer à des personnes qu'ils peuvent connaître dans leur entourage. Malgré le fait que l'on parle de sorcellerie, ce livre ne fait pas peur. On voit surtout que la Wicca est plus ou moins inoffensif. Mais j'avoue avoir eu quelques petits moments où j'ai retenu mon souffle, ayant peur en même temps que Morgan, vis à vis de ce qu'il va lui arriver. Cela aide vraiment a se rapprocher d'elle, déjà bien présent avec le fait qu'on apprenne en même temps qu'elle les bases de cette magie.

En conclusion, j'ai vraiment apprécié ma lecture et j'ai hâte d'en savoir plus en lisant le second tome. Cette saga n'est plus trouvable en magasin, si je me suis bien renseignée, donc on peut facilement la trouver sur Internet, en grand format ou poche. Je la conseille totalement, surtout si on apprécie tout ce qui touche à la magie et au mystère. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire