La séance

J. Hardwood.
2010. Le cherche midi. 358 pages.

Angleterre, fin de l'ère victorienne. Constance Langton reçoit la visite d'un avocat, John Montague. Celui-ci lui annonce qu'elle vient d'hériter d'un manoir de famille dans le Suffolk, Wraxford Hall, et lui conseille de vendre la propriété sans perdre une seconde. Wraxford Hall jouit en effet d'une sinistre réputation : ses précédents propriétaires y sont morts dans d'étranges circonstances et une jeune femme, Eleanor Unwin, y a mystérieusement disparu avec sa fille. Quels terribles secrets renferme Wraxford Hall ? Au fil du journal intime d'Eleanor et des recherches de Constance, deux femmes dont le désir d'indépendance dénote en pleine époque victorienne, se lèvent peu à peu les mystères qui entourent l'étrange demeure. Pièges machiavéliques et coups de théâtres en cascade, terreurs intimes, étranges obsessions et secrètes inconvenances, tout est réuni pour faire de cet hommage très moderne au roman gothique et victorien un chef-d'oeuvre du genre.

Autant dire tout de suite que si je me suis dirigée vers ce livre c'est en grande partie à cause de sa couverture (moi, superficielle ? Non je vois pas de quoi on parle !). J'adore ce genre de présentation et cela révèle pleins de petits détails. L'histoire se déroulant en Angleterre, encore plus durant la période victorienne, j'étais conquise, jusqu'à ma lecture.

J'ai été assez déroutée par le fait qu'il n'y a pas de chapitres, simplement des parties (assez longue d'ailleurs) et j'avoue ne pas apprécier ce genre de système, préférant m'arrêter à la fin d'un chapitre. Il faut savoir que l'histoire est divisée en partie et d'après le récit et le témoignage de quatre personnages différents. C'est en grande partie cela qui m'a déplut dans ma lecture car je n'arrivais plus à voir quelle situation correspondait à quel personnage et je me suis rapidement énervée. D'autant plus qu'a certains moments j'avais très envie de connaître le reste de l'histoire, de la vie d'une personne et que le récit se coupait pour ne pas revenir sur ce qui m'intéressait. Surtout que les divers récits ne se déroulent pas dans la même année...

L'idée principale est de tourner autour de l'histoire d'un manoir, qui semble délabré et très mystérieux. De nombreuses morts s'y sont déroulés et les habitants des environs n'osent pas trop s'en approcher, tout comme un bon nombre des personnages que l'on découvre durant notre lecture. Mais malgré cela, je n'ai pas retrouvé l'ambiance gothique à laquelle je m'attendais, ni même à avoir un petit, minuscule frisson... D'autant plus, que par le changement régulier de personnages, je n'ai pas réussi à m'identifier à l'un d'eux, ni me sentir réellement concerné par ce qu'ils pouvaient bien leur arriver...

Pour conclure, je m'attendais à une excellente lecture pour être finalement déçue.. Je n'ai pas accroché dès le début, malgré mon envie de continuer et d'apprécier, cela n'a rien changé, mieux vaux ne pas forcer pour le coup...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire