I hate fairyland

Skottie Young.
2017. Urban Comics. 136 pages.

Gerturde, petite fille de six ans au tempérament de feu, se retrouve subitement aspirée par sa moquette de la chambre, prisonnière d'un monde magique exubérant. Vingt-sept longues années de captivité et de bain de sang durant lesquelles sont seul désir aura été de trouver le moyen de rentrer chez elle. Bienvenue au royaume de la reine Claudia, des hommes-champignon, des faunes zombies et des haches géantes sanguinolentes. Bienvenue à Fairyland.


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3

Les joies des conventions et des découvertes. Je n'avais jamais entendu parler de cette histoire avant la Senyu et j'ai bien fait de craquer pour ce premier tome. Le résumé m'attirait moyennement mais en ouvrant cet ouvrage et en découvrant les dessins, et notamment les couleurs qui t'explose au visage, je ne pouvais pas repartir sans. Mon seul regret est de ne pas avoir acheté le deuxième tome en même temps ! 

Comme précisé sur la quatrième de couverture, si on aime Adventure Time, Deadpool et Alice au pays des merveilles ont va être comblé et ça été mon cas. J'ai adoré les petites références à ces œuvres et découvrir cet univers qui regorge de merveilles et de choses terrifiantes. Les dessins sont un point très important pour moi et même si une histoire me tente grandement, je ne l'a lirais que si les dessins me plaisent. Ici, on part à la découverte de Fairyland, de ses personnages, de ses diverses contrées toutes plus magnifiques et adorables les unes que les autres. Même les méchants ont l'air gentils ici ! 

L'histoire est simple, une quête qui semble banale mais qui devient un véritable enfer pour notre personnage principal, Gerturde, que je n'ai pas apprécié plus que cela.  Elle est beaucoup trop "tape dedans sans réfléchir" mais j'ai apprécié suivre ses aventures, heureusement sinon j'aurais rapidement posé ce comics. Les personnages secondaires m'ont beaucoup plus intéressée, notamment la reine Claudia. Cela se lit rapidement, toujours un petit suspense à la fin des chapitres (il y en a cinq en tout), ce qui est vraiment appréciable et donne surtout envie de ne pas le lâcher. La fin m'a pas mal surprise et je ressors donc très contente de ma lecture, avec qu'une seule envie : me procurer le tome suivant au plus vite.

Pour conclure, je suis contente d'avoir succombé à mon envie. C'est le comics qui m'a attiré dès que j'ai posé les yeux sur le stand et je ne regrette pas cet achat. L'histoire m'a vraiment intéressée, des dessins de grande beauté et avec des couleurs de fou. Une intrigue simple mais qui fonctionne parfaitement. Je recommande ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire