Heartless

M. Meyer.
2017. Pocket Jeunesse. 599 pages.

Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Cœur avant Alice au Pays des Merveilles ? 
La Reine de Cœur n'a pas toujours été la terrible souveraine d'Alice au Pays des Merveilles. Avant d'être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grand pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Cœur veut absolument l'épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union. Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son cœur : Badin, le bouffon du roi. Malheureusement au Pays des Merveilles, où s'entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n'ont pas tous une fin heureuse...



Je suis dingue de l'histoire d'Alice au Pays des Merveilles, je ne pouvais donc pas passer à côté de cette réécriture, qui promet de nous dévoiler l'histoire d'un personnage emblématique et atypique : la Reine de Cœur. Personnage dont on sait peu de choses d'après l'oeuvre originale. J'ai été très contente de retrouver de très nombreux éléments tirés de l'oeuvre de Lewis Carroll. Que ce soit au niveau des personnages, mais aussi des événements, comme la prise de thé avec le chapelier, ou encore des petits détails que seul les lecteurs de l'oeuvre originale peuvent reconnaître. Je suis passée de surprise en surprise et j'ai adoré cela. Marissa Meyer fait une réécriture libre tout en gardant des bases qui savent faire plaisir. 

L'histoire est prenante et dès le début de ma lecture, je ne pensais plus qu'à une seule chose : le lire. Je ne voulais, pour rien au monde, lâcher mon livre. Malgré les six cent pages, autant le dire il s'agit d'une bonne brique, je n'ai pas vu l'histoire se déroulait et j'aurais apprécié y rester encore un peu. On suit Catherine, une jeune fille bourgeoise, passionnée par la pâtisserie. Elle rêve d'ouvrir son propre commerce avec sa servante et meilleure amie. On va suivre ce côté-ci de l'intrigue, mélangé à l'amour que le Roi de Cœur lui porte, les deux n'étant pas compatible. Je vois cette héroïne comme un modèle, elle essaye de satisfaire tout le monde, tout en voulant réaliser ses rêves. Je la trouve forte et avec une personnalité intéressante, on ne va d'ailleurs pas tout savoir sur elle et l'impact de ses rêves. Après Catherine, j'ai adoré le personnage de Badin, le fou du roi, accompagné de son fidèle corbeau noir. Celui-ci est un ajout de l'autrice et apporte des nouveautés très intéressante à l'histoire. Le rôle du Lapin Blanc est sympathique aussi et j'adore la personnalité qu'il a ici.  

Le roman se déroule, remplit d'actions, de révélations et de moments où on retient notre souffle. Je trouve que l'explication, proposé par Marissa Meyer, sur la vie antérieure de la Reine de Cœur se tient. Elle fait de bons raccords et des explications a presque tout. A la fin de ce roman, je me suis rendue compte que je réagirais de la même façon que l’héroïne face à tout ce qu'elle traverse. J'avais un peu peur mais cette crainte est rapidement partit pour laisser place à un véritable coup de cœur, le dernier de cette année 2017. Je pourrais parler pendant des heures de ce livre. Il m'a totalement conquise, m'a fait rire comme pleurer. Je le conseille totalement, qu'on soit fan de l'oeuvre d'origine ou non. Mais attention, après cette lecture on ne voudra plus partir du célèbre Pays des Merveilles et encore moins quitter tout ses personnages fantastiques ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire