Happy Birthdead

Prisonnière d'une boucle temporelle, Tree, étudiante, revit sans cesse le jour de son meurtre. Une journée apparemment banale qui s'achève systématiquement par sa mort atroce. Finira-t-elle par découvrir l'identité de son tueur ? 




Comme I wish faites un voeu, Happy Birthdead me donnait envie à sa sortie. J'ai enfin sauté le pas et même si j'ai trouvé des moments assez lent, j'ai passé un super bon moment devant ce film, même si ce dernier, à nouveau, n'est pas un film d'horreur à proprement parlé et que les jump scare sont absents... C'est l'affiche et la communication autour de ce film qui a fait que je m'y suis vraiment intéressée. Comme souvent, je ne lis pas les synopsis et je me jette à corps perdu et à l'aveuglette dans mon visionnage. 

On rencontre Tree et dès les premières secondes on sait à quoi se résume sa vie, car c'est un personnage hyper clichée, malgré cela je l'ai vraiment apprécié et j'ai eu beaucoup de peine, et de joie, pour elle. On se rend rapidement compte qu'elle est bloquée dans une boucle temporelle et qu'elle ne sait pas vraiment comment s'en sortir, dans un premier temps en tout cas. C'est ici que perd le côté horreur, présent par le tueur masqué et son meurtre, car on assiste à des scènes franchement comiques et inattendues qui nous font presque oublié pourquoi elle en est là. Et c'est d'ailleurs ces moments de répétitions qui m'ont légèrement embêtée car c'était rebandant et ennuyant très rapidement. Tree a des réflexions et surtout des révélations qui nous semble sortit de nulle part et j'ai trouvé cela un peu dommage. Elle trouve qui souhaite la tuer alors que nous n'en avions aucune idée et surtout aucuns indices... J'ai un peu eu l'impression qu'il fallait finir au plus vite et qu'on devait se faire nous même nos raisons. Ce qui est assez dommage, car glisser des indices ou des morceaux de dialogues sur ces points auraient été franchement mieux. 

Pour conclure, il s'agit d'un huis clos dans une université assez sympathique à regarder. L'horreur est très peu présent et le film s'ouvre donc à un public beaucoup plus large. L'idée est originale, même si on l'a vue et revue de nombreuses fois. J'étais un peu triste de quitter Tree à la fin du film, car j'avais vraiment appris à l'apprécier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire