Agatha Raisin enquête la quiche fatale

M.C. Beaton.
Albin Michel. 2016. 320 pages.

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter au délice d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révélé l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.



Agatha Raisin est le genre de personnage que l'on va adorer suivre. D'abord vue comme une vieille femme égoïste et dont on passerai notre temps à détester si on l'aurait comme voisine. Passé cette rencontre, on s'attache à elle, tout en gardant nos distances, ce qui nous rapproche fortement du comportement des autres personnages de ce roman. L'intrigue prend son temps et on se demande quand va arriver ce fameux crime dont la victime, est également, une quiche au poireau. L'enquête se déroule en plusieurs points et j'ai trouvé que la liaison entre chaque est peu intéressante. J'ai véritablement eu l'impression que l'auteur cherchait à combler des trous ou à arriver, peu importe le moyen, à son idée finale. Car en pleine lecture, l'histoire retombe, pour un court instant mais cela suffit malgré tout à casser le rythme instauré précédemment.

Le roman est drôle, addictif et on se demande quel va être le fin mot de l'histoire, ce dont l'auteur garde précieusement, malgré quelques indices. On se retrouve vite à se prendre pour Miss Marple et à vouloir enquêter, découvrir des indices et interroger certains protagonistes. Habituellement, j'ai du mal à accrocher au genre policier, mais c'est des éléments comme ceux énoncés avant qui m'ont donné envie de finir ce livre et de continuer la saga. Le fait que celle-ci se déroule en Angleterre et plus particulièrement dans les Costwolds me pousse également à en découvrir davantage, pour découvrir une région anglaise qui semble fantastique et très belle, même si l'auteur ne donne pas de nombreuses descriptions. On sent cette ambiance particulière propre à la capitale, quand Agatha y retourne, et le calme et la simplicité de la campagne. Deux univers dont Agatha jongle de plus en plus facilement au fils des pages.

Je conseille ce livre au fans de romans policiers ainsi qu'aux adorateurs de petites vieilles qui ont du caractère. J'ai passé un très bon moment, malgré une enquête simple et sans grande originalité au final. C'est l'histoire de notre héroïne qui fait beaucoup, heureusement pour nous elle se situe au milieu de toute cette agitation. L'auteur nous captive, surprend et je signe pour le tome deux !

_____[Tome 1]________[Tome 2]_________[Tome 3]_________[Tome 4]__________[Tome 5]_______[Tome 6]


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire