Adèle et les noces de la Reine Margot

Silène Edgar.
2015. Castelmore. 285 pages.

Entre 2015 et 1572, Adèle doit choisir ! Adèle en a marre de ses parents, qui ne comprennent jamais rien. Au collège, elle préfère passer du temps avec ses copines qu'étudier. Aussi, quand elle apprend qu'elle doit lire un livre en entier pendant les vacances, c'est une véritable punition.. Mais dans ses rêves, la nuit, l'impossible se produit ! Adèle est à la Cour, au XVIe siècle, au milieu des personnages de La Reine Margot ! Elle rencontre même un beau jeune homme... Ce qu'Adèle vit en 1572 vaut-il la peine de sacrifier ses amis et sa famille de 2015 ?


"Si un livre l'a plongée dans le désespoir,
il y en a tant d'autres qui peuvent lui redonner le goût de vivre !"



__ Il y a quelques années, j'avais découvert l'autrice avec 14-14, un livre que l'on m'avait gentiment prêté et qui a été une très bonne lecture. En regardant le programme des dédicaces pour les Imaginales 2018, j'ai vu que l'auteure serait présente et c'est donc, tout naturellement, que j'ai voulu lire un autre de ses romans. Autant dire que les romans "mi-historique" sont ceux qui me font le plus envie et j'ai bien fait de m'y plonger. 

Ce livre est pour un public jeune, on le comprend rapidement, de par la façon d'écrire mais aussi des sujets traités. C'est un livre que je conseille vraiment pour ce public de lecteurs car cela peut leur apporter beaucoup sur le point de la famille, des amis et des problèmes qui vont avec et du point de vue historique où le "apprendre en s'amusant" peut avoir tout à fait sa place. En tout cas, même à mon âge, l'écrivaine m'a apprit certaines choses. Le livre propose aussi certaines illustrations, qui complète vraiment l'intrigue et permette de donner un côté concret à tout cela. Cette histoire est très bien menée, on voit que l'autrice s'est renseignée et qu'elle prend plaisir à écrire. 

J'apprécie beaucoup l'idée de mélanger deux époques très différentes. Surtout que la transition entre les deux se fait naturellement. C'est donc deux intrigues que l'on suis, progressant petit à petit et ayant des liens qui se crée au fur et à mesure. Je suis incapable de dire qu'elle époque est ma préféré. J'aime beaucoup celle de 1572 car Adèle se dévoile réellement, essayant de sauver une personne qu'elle ne connaît pas véritablement au final. Mais en 2015, elle traite de questions intéressante et elle est vraiment touchante et vraiment humaine ! C'est cette partie qui peut vraiment aider le public visé. 

En conclusion, sans grande surprise, j'ai dévoré ce roman. L'écriture est fluide, addictif et présente une intrigue captivante et intelligente. Je conseille vraiment cette histoire, qu'importe notre âge. J'ai hâte de continuer à découvrir les autres livres de l'autrice. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire