"...lui, il a jamais aimé les livres. C'est rempli de conneries, tout ça. Les gens écrivent ce qu'ils pensent de la vie alors qu'ils ne vivent rien."



Nadine Monfils. Mémé Cornemuse. Tome 1 :
Les vacances d'un serial killer.
2012. Pocket. 256 pages.



En quittant sa fabrique de boulettes sauce lapin pour l'été, Alfonse s'imaginaire pépère au soleil de la mer du Nord... Des vacances ? Tu parles ! On n'a pas fait 100 bornes que sa femme, mégère aux fausses allures de starlette, et ses gosses, deux ados décérébrés, lui tapent sur le pompon. Et que dire de sa belle-mère et de sa roulotte pourrie qui casse l'esthétique de la bagnole ? Avec soixante ans de retard, Mamie a décider de jouer les Bonnies and Clyde avec le premier julot venu. Elles vont être belles les cartes postales !







Ce livre est un petit bijou ! Il m'a fait tellement rire et ce durant toute ma lecture ! Les personnages sont vraiment atypiques et ils ont tous un rôle importants ici et apportant des embrouilles à tout les autres. J'ai surtout apprécié le personnage de Mémé Cornemuse (où la mamie du résumé), qui se mets dans des situations improbables et qui a de ses remarques... a faire mourir de rire le plus souvent. C'est un personnage intéressant, et qui est au cœur de cette saga (ce que j'ai découvert à la fin de ma lecture et qui a été une bonne surprise, on retrouve actuellement cinq tomes). Alfonse, le gendre, fan de sa voiture et voulant simplement prendre des vacances en famille, m'a fait rire à plusieurs reprises également. Il se retrouve dans des situations du quotidien mais tout s'aggrave quand il s'agit de lui. Les embrouilles arrivent progressivement et j'ai eu l'impression que c'était de pire en pire, allant jusqu'aux meurtres de plusieurs personnes ! 

Au niveau de l'écriture, j'ai eu un peu de mal au début. Nadine Monfils ne prend pas de détour, elle dit directement ce qu'elle pense et ce livre peut paraître un peu dur et brut, mais cela colle bien à cette famille belge. Elle apporte également des expressions de ce pays et je me suis sentie légèrement perdue à certains moments... heureusement, on y trouve des petites notes explicatives, donc pas de raisons de s'en faire longtemps ! Ce premier tome est un petit roman policier, très bien pour les vacances d'été et qui se détache de ce qu'on peut voir habituellement dans le genre. On ne suis pas une enquête à la recherche d'un meurtrier et c'est un point que j'ai adoré. 

En bref, je voulais lire ce livre depuis quelques temps et je suis très contente d'avoir sauté le pas ! J'ai découvert des personnages marrants et sympathique, pour la plupart, dans une histoire simple mais pleines de rebondissements. J'ai hâte de retrouver Mémé Cornemuse dans un prochain tome ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire