"Vouloir vivre ou savoir mourir, mais ne jamais fuir. Ne surtout jamais fuir, putain."


Hill / King. Plein Gaz.
2015. J'ai Lu. 86 pages.


Dans le Nevada, un gang de motards, anciens du Vietnam et d'Afghanistan, sillonne les routes désolées. Errance, trafic, violence, la bande n'a rien de dociles enfants de chœurs. Lorsqu'ils sont pris en chasse par un camion fou, tout porte à croire que c'est pour les éliminer jusqu'au dernier. Commence alors une chevauchée impitoyable. La ruse, le risque, la vitesse ne suffiront pas. Non, le seul moyen pour ne pas mourir : ne jamais ralentir... 









Sans grande surprise, un livre écrit par Stephen King et son fils, Joe Hill, ne peux que m'intéresser. Même si j'ai assez de mal avec les nouvelles en général, j'avais envie de laisser une chance à celle-ci, alors que le résumé ne m'attirait pas plus que cela et j'ai très bien fait. J'ai passé un petit moment sympathique. Le début peut sembler très lent et j'ai eu un peu de mal à voir qui était qui, leur rôle et surtout quel est le but de ce gang de motards. Comme souvent avec ces auteurs, le moindre détails est important et c'est grâce à la fin que l'on peut remarquer cela.

Le livre se lit aussi vite que défile les kilomètres, parcouru à pleine vitesse par ces quelques amis. On ne va pas comprendre directement le but de ce camion, seul la fin nous l'apprend, et on se pose beaucoup de questions et surtout comment on aurait réagit et qu'elle stratégie on aurait pu mettre en place. C'est une question qui m'a vraiment trotter dans la tête durant toute ma lecture. Je n'ai pas eu le temps de m'attacher aux personnages, car beaucoup meurent vite et les survivants ne sont que peu développés. On reste assez éloigné de l'histoire et c'est un petit point négatif. L'histoire se finit un peu trop simplement à mon goût et j'aurais préféré beaucoup plus d'actions.

En bref, je suis contente d'avoir pris le temps de découvrir cette nouvelle. Elle est sympathique et se lit vite, malgré un début qui prend du temps à se mettre en place et une certaine longueur dans les actions pour déboucher à une fin simple et plus ou moins banale, car on n'a pas toutes les explications que l'on souhaiterai avoir. Malgré cela, je recommande cette lecture, notamment aux fans mais aussi à tout ceux qui veulent découvrir King ou Hill d'une manière rapide. 

3 commentaires:

  1. je la lirais, un jour peut etre ... d'abord le fléau !

    RépondreSupprimer
  2. Je dois avouer que tu m'intrigues avec ce roman :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas, mais tu m'intrigues beaucoup, je suis bien tentée de le découvrir un jour.

    RépondreSupprimer