"Où que l'on vive, l'idée est de savoir comment y vivre : il suffisait de demander à n'importe quel escargot."



M.M. Smith. Les Domestiques.
2009. Milady. 286 pages.


Vous croyez aux miracles ? Mark n'y croit pas. Il a onze ans et trouve sa vie sinistre. Il a dû quitter Londres pour aller vivre dans une ville grise et froide, sur la côté. Sa mère, autrefois si enjouée, est toujours trop fatiguée pour sortir. Et il déteste son nouveau beau-père, qui fait toujours tout pour le contrarier et l'empêcher de s'amuser. Mark se sent seul et s'ennuie à mourir. Jusqu'à ce qu'il rencontre la vieille dame qui loge en dessous de chez lui. Elle lui offre du thé, des biscuits, un peu de réconfort... et la clé d'un monde ancien et secret ou s'affairent d'étranges domestiques. Mark n'imagine pas à quel point cette rencontre va changer sa vie...






Ce roman semble mystérieux, intriguant et il l'est. Tellement que l'on se pose énormément, trop même à la fin de notre lecture et qu'on aura jamais les réponses. En effet, cette chronique va être loin d'être positif et je comprends mieux les avis aussi peu enjoués que j'ai pu lire sur divers sites. On rencontre Mark et on se rend vite compte qu'on ne va pas l'apprécier plus que cela. Il a onze ans et se comporte comment un véritable enfant. Sa mère est malade mais tout ce qu'il veut c'est reprendre sa vie d'avant et lorsque son beau-père lui explique l'incapacité de sa mère, il s'énerve et se comporte d'une manière totalement débile et irréfléchi et cela se produit à pratiquement chaque chapitre de ce livre, on a presque envie d'entrer dans le livre et de lui hurler dessus. On retrouve également une sorte de répétition quotidienne, qui donne une atmosphère étrange mais aussi l'impression de rester bloquer dans le temps, qui fini presque par mettre mal à l'aise.

La répétition continue avec l'ajout de la vieille dame qui vit en dessous. Je m'attendais a beaucoup plus d'actions suite à cette rencontre et a nouveau, ça a été la déception. Par son biais, on va découvrir les fameux domestiques et a nouveau l'auteur nous promet beaucoup et ne nous donne même pas un quart. On se pose beaucoup de questions sur le pourquoi du comment ils sont là, pourquoi ils ne sortent pas, qui ne trouveront jamais de réponses. J'ai trouvé cela dommage car c'est l’élément central du livre mais on y accorde très peu de temps et surtout ils sont pratiquement pas présent dans l'histoire.

En bref, ce livre me donnait tellement envie et depuis tellement longtemps, avec ce résumé alléchant et bien mystérieux pour être au final qu'une grosse déception. L'histoire devrait s'appeler "Le désespoir de Mark" cela collerait beaucoup plus à ce qu'on peut lire. Donc, sans grande surprise, je ne le conseille pas. 

2 commentaires:

  1. Je suis partagée... Le résumé est des plus intriguant mais ton avis me dit que je risque de le déglinguer sévèrement si je le lis xD

    RépondreSupprimer
  2. Je passe mon tour avec ce roman :/

    RépondreSupprimer