"Ce qu'il y a de pire quand on détient les souvenirs, ce n'est pas la douleur. C'est la solitude dans laquelle on se trouve. Les souvenirs sont faits pour être partagés."



Le Passeur. L. Lowry.
2014. L'École des Loisirs. 219 pages.



Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existant pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour, ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont "élargit". Tout comme le héros de cette histoire - un garçon de douze ans - le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.







A tout les amateurs de dystopie, ce livre est fait pour vous ! Ce n'est pas un genre que j'affectionne plus que cela, mais cette histoire me donnait bien envie et cela depuis longtemps. L'univers crée par l'auteur est particulier et nous montre comment on pourrait vivre, sans le divorce, les guerres mais surtout nos sentiments ou encore les couleurs (pour le dernier, on l'apprend tardivement et je trouve cela dommage). Tout est classé dans des sortes de cases : la famille est une cellule familiale qui ne peut pas avoir plus de deux enfants et seulement un garçon et une fille. A tel âge, on reçoit son vélo, a un autre on nous dit quel métier on va faire etc. J'avoue qu'un monde comme celui-ci semble révoltant à notre époque car ils n'ont aucunes libertés et cela m'a donné envie de crier plusieurs fois, car même pour le lecteur c'est long et donne un aspect lent et inintéressant de ce livre. Bien évidemment cela permet à l'auteur de laisser le temps de découverte et de compréhension, mais un peu plus d'actions seraient le bien venu.

Jonas, l'enfant personnage principal va commencer sa mystérieuse formation avec Le Passeur et cela fait avancer le récit a pas de géant ! On retrouve notre univers et on voit comment il se comporte face à la neige ou encore la guerre, grâce à divers souvenirs. J'ai trouvé ces moments intéressants mais à nouveau assez long. On se retrouve plusieurs fois avec le même schéma : formation - je rentre chez moi - fin du chapitre - formation - je rentre chez moi - etc et j'ai trouvé cela dommage de "bombarder" le lecteur avec cette partie alors qu'il y avait bien le temps avant. Malgré cela, c'est un livre qui fait réfléchir, avec une fin évasive et qui laisse l'imagination prendre le dessus. 

 En bref, je suis contente d'avoir enfin découvert ce livre. L'idée de base est originale mais l'auteur prend beaucoup trop son temps pour développer tout cela et les actions sont un peu laissé de côté. C'est un livre que j'ai ressenti comme énormément répétitif et cela peut facilement lasser alors que l'histoire n'attend que nous pour livrer ses réflexions et ses secrets. 

3 commentaires:

  1. C'est un livre qui me fait envie depuis un moment, mais comme je disais plus tot en SMS le plus dur c'est de se lancer xD (non, mon mail n'est pas encore envoyé xD)

    RépondreSupprimer
  2. Je me souviens l'avoir lu pour les cours et avoir adoré, j'ai appris récemment qu'il y avait une suite et je serai curieuse de la découvrir :)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien la dystopie et celui-ci compte parmi les classiques du genre, je suis très curieuse de le découvrir. Merci pour cet avis ;)

    RépondreSupprimer