"On sait combien les choses fantastiques me frappent et me touchent."


Collectif. 2013.___________La collection "Les grandes œuvres fantastiques" propose de faire découvrir ou redécouvrir les œuvres 
Nomad. 283 pages.________du XIXe siècle qui ont marqué la littérature fantastique. Des maîtres du genre aux auteurs moins 
Nomad. 283 pages.________connus du grand public, cette collection témoigne du côté obscur d'une époque où vampires,
Nomad. 283 pages.________loups-garous, sorcières, et fantômes hantaient l'imaginaire collectif. 

Je n'ai pas chroniqué la totalité des nouvelles présentes dans ce recueil. Donc pour les personnes intéressée voici la liste de celle mise de côté : L'hôte mystérieux ; Hoffmann / Arria Marcella, souvenir de Pompéi ; Gautier / Ligea ; Poe / La chute de la maison Usher ; Poe / Le manteau ; Gogol. 

• Le violon de Crémone ; E.T.A. Hoffmann
L'histoire est assez étrange et a vrai dire j'ai la forte impression de ne pas avoir tout compris, que ce soit dans le déroulement de l'histoire ou bien ce qui arrive aux différents personnages. L'auteur fait beaucoup d'écarts qui à mes yeux sont inutiles et beaucoup trop long, ce qui peut rapidement perdre le lecteur. C'est la première nouvelle de ce recueil et les fantômes ne sont pas véritablement présent et cela m'a assez déçue. 

• La vision de Charles XI ; p. Mérimée
C'est sans aucun doute la nouvelle que j'ai préféré de ce recueil ! Elle est courte mais va à l'essentiel et ne prend pas des détours interminables. On en apprend un peu sur l'histoire de la Suède et j'ai trouvé cela vraiment intéressant, sans toute fois être lent ou incompréhensible, l'auteur à bien réussi à "doser" ses informations. Dans cet univers médiéval, il va expliquer une partie de l'histoire de ce pays avec l'utilisation d'une cour de fantômes qu'il décrit rapidement mais on arrive très bien à s'imaginer tous les personnages présents. 

• La cafetière ; Gautier
C'est la seule nouvelle que je connaissais déjà dans ce livre. J'adore la relire car l'idée d'animer un objet, ici donc la cafetière, est toujours intéressant et change, pour l'époque, de l'ordinaire. D'autant plus que ce simple ustensile renferme bien plus qu'un simple fantôme qui pourrait venir nous hanter. A chaque fois je rentre dans cette histoire et j'ai du mal a en sortir tellement je l'a trouve magique. 

• Metzengeirstein ; E.A. Poe
Comme toujours je suis contente de lire un nouveau récit de cet auteur, que je ne connais pas assez à mon goût mais que j'ai du mal à lire et c'est sans doute cela qui me freine un peu. Ici, il va mettre en scène une rivalité entre deux seigneurs et surtout mettre en avant la question du butin suite à une bataille. Le personnage principal tombe sur une tapisserie avec un cheval pour le moins étrange et va finir par l'idôlatrer. L'animal est pas vraiment développé et on en apprend peu sur lui ce que je trouve assez dommage et donc il manque quelque chose à mes yeux. 

• Morella ; E.A. Poe
Cette nouvelle est courte et franchement, merci. C'est le genre d'histoire qu'on peut tirer à l'infini et perdre le lecteur très rapidement. L'auteur nous surprend car on ne comprend qu'à la fin ce qui se trame depuis le début de la nouvelle. Le temps passe d'une manière assez étrange et j'ai été assez dérouté par cela, d'autant plus qu'on est plongé dans une atmosphère sombre et vraiment dérangeante. 

• La dame de pique ; Pouchkine
J'en ai longtemps entendu parler et je suis contente d'avoir découvert cette histoire ! J'ai adoré l'idée de base, mais malheureusement elle s'éteint progressivement pour ne revenir que vers la fin et je trouve cela vraiment dommage. D'autant plus que la partie entre les deux et lente et apporte peu au final. Les personnages sont à nouveau assez étrange et je ne sais pas quoi penser d'eux. Le rôle que prend le fantôme ici est assez intéressant et encore plus face à la réaction du mortel qui le voit. 


3 commentaires:

  1. Un recueil qui m'a l'air chouette, il pourrait me plaire :D

    RépondreSupprimer
  2. Je ne dis pas non pour le découvrir, il a l'air bien sympathique et intéressant. Merci !

    RépondreSupprimer
  3. Comme ils me font trop envie ces livres la ! les éditions sont tellement belles!

    RépondreSupprimer