"Je voudrais avoir un enfant dont la peau fût aussi blanche que cette neige, dont les joues et les lèvres fussent aussi rouges que ce sang, et dont les yeux, les cils et les cheveux fussent aussi noirs que cette ébène."

Collectif. 2013.________Explorez l'univers surnaturel des auteurs du XIXe siècle.
Nomad. 283 pages._____Des récits fantastiques qui s'apparentent parfois à des contes, sur le thème des sorcières et de la
Nomad. 283 pages._____sorcellerie et écrits par des auteurs essentiellement français du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
• Blanche-Neige ; Dumas
J'adore les contes et c'est donc sans trop tarder que j'ai sauté sur celui-ci. On retrouve l'histoire d'origine des frères Grimm mais ici réécrit avec la plume de Dumas. Il s'agit d'une auteure que je connais peu et dont je n'ai jamais lu de livre en entier et elle m'a véritablement conquise ici. Certes l'histoire est connue mais j'ai aimé les mots et expressions qu'elle a pu employer pour donner sa touche personnelle à l'histoire. 

• La tresse noire ; Erckmann-Chartian
Je ne connaissais pas l'auteur et j'ai été très curieuse dès l'ouverture de mon livre. Au final, je ne sais pas vraiment quoi en penser, même si la nouvelle reste courte je n'ai pas totalement compris ce que l'auteur voulait donner comme message et encore moins le véritable intérêt de son intrigue. Le tout m'a semblé assez étrange et désordonné. 

• La nuit du Sabbath ; Hoffmann
Hoffmann est un auteur assez connu et je n'ai jamais eu l’occasion de le lire. Ici, on retrouve un véritable côté fantastique dans le cadre contemporain de l'époque, ce qui nous en apprend un peu plus sur l'histoire de l'Allemagne durant ces années là. J'ai eu un peu de mal à me faire à son écriture et finalement je suis rentrée dans l'histoire et j'ai eu du mal à en sortir. C'est sans doute la nouvelle que j'ai préféré dans ce recueil ! 

• Omphale ; Gautier
J'ai un petit faible pour cet auteur et j'avais hâte de découvrir une de ces nouvelles. J'ai vraiment apprécié l'importance qu'il donne à la mythologie et à toute son histoire, en effet retrouver Hercule et son univers reste peu commun. On remarque rapidement une petite ressemblance avec sa nouvelle La cafetière, que j'apprécie énormément et cela ne m'a donc pas déplu. La fin est assez amusante et je l'ai apprécié, notamment par sa simplicité et par le sentiment de nostalgie qu'elle peut faire ressortir. 

• Le nain du lac et la dame en noir ; Dumas
Rien qu'au titre j'ai su que cette nouvelle allait me plaire et je ne me suis pas trompée. Il s'agit d'une nouvelle avec une intrigue complexe mais très bien écrite et expliquée. On y retrouve deux histoires d'amour, ce qui reste banal et qui est le sujet principal de l'histoire, mais dans un contexte fantastique que j'ai adoré ! On a une réflexion bien menée et on comprend facilement les points de vues exprimés jusqu'à en éprouver de la peine pour la dame en noir. C'est sans doute la nouvelle qui m'a le plus touchée. 

Ce recueil comprend aussi ces nouvelles : La Fée des eaux ; Dumas / La fille aux poissons ; Hawthorne / Djoûane ; Mérimée / Jettatura ; Gautier. 

4 commentaires:

  1. Un recueil qui m'a l'air bien sympa :)

    RépondreSupprimer
  2. Ca a l'air assez sympa comme recueil ! (par contre, Dumas, c'est Alexandre Dumas non donc un mec ??)

    RépondreSupprimer
  3. Un recueil intéressant, je ne connaissais pas, mais le sujet me fait envie.

    RépondreSupprimer