"Il n'y a que dans les livres que l'on peut changer de vie. Que l'on peut tout effacer d'un mot. Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilénies et au bout d'une phrase, se retrouver soudain au bout du monde."


G. Delacourt - 2013.
Le Livre de Poche - 179 pages.


Jocelyne, dite Jo, rêvait d'être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n'a pas du tout la taille d'un mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c'est Jocelyn, dit Jo, qui s'est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l'épouse) a courbé l'échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu'au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff'Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là elle gagne beaucoup. Peut être.






On va suivre la vie de Jocelyne et se rendre compte que tout n'a pas toujours été rose pour elle, surtout après la perte de son enfant où tout va changer, notamment son mari qui va être cruel et violent avec elle. L'auteur ne nous épargne pas ces parties de la vie du couple et on comprend rapidement et plus facilement le comportement et les craintes de l’héroïne. Jusqu'au jour où elle va gagner au Loto et comment sa vie va prendre un tournant important, même beaucoup trop pour elle.

J'ai adoré découvrir la réaction de Jocelyne quand elle a découvert qu'elle venait de devenir riche, peu de personnes auraient gardé le secret comme elle et encore moins aurait réfléchit aux futurs dépenses. C'est d'ailleurs un vrai plus d'avoir, deux-trois fois, la liste mis a jour de ses envies et cela nous permet de voir qu'elle pense également à son mari. Jocelyne est vraiment une femme en or et qui ne pense pas qu'a elle. En effet, qui aurait l'envie d'acheter la voiture de rêve de son mari, si ce dernier est invivable avec la personne ? Elle sait rester simple et garder la tête sur les épaules et c'est, notamment, pour cela que je l'ai autant apprécié. Elle est également le "symbole" de tout ce qu'une femme peut attendre dans sa vie. Jocelyne veut simplement vivre son rêve et avoir l'amour de son mari. 

C'est un texte émouvant et surtout très touchant que nous lire ici Grégoire Delacourt. Je ne m'attendais pas à découvrir autant d'émotions dans ce petit livre. La plume de l'auteur a d'ailleurs était une bonne découverte. Il nous livre des chapitres courts mais qui ont toujours un intérêt et permet à l'intrigue d'avancer doucement pour certain et de faire un vrai pas de géant dans d'autre, tout cela en deux-trois pages (par chapitres donc). 

Pour conclure, ce livre a été une petite pépite, malgré quelques passages un peu long. Je le conseille vivement, pour son côté humaine et émotif, c'est une vrai leçon de vie que l'on trouve dans ce petit roman. 

2 commentaires:

  1. J'aimerai bcp le découvrir, il me tente énormément !!

    RépondreSupprimer
  2. c'est dingue, au début du résumé, on dirait un livre léger et finalement il a l'air émouvant ! je vais le mettre sur ma wishlist !

    RépondreSupprimer