« Quand le noir te révélera toutes les horreurs qu'il cache, pense à la lumière. Elle dissipe ce qui fait peur. »


Kendare Blake. 2016.
Le livre de poche. 409 pages.

Cas Lowood a hérité de son père une charge bien étrange : il tue des morts. Armé d'un poignard que lui seul peut maîtriser, Cas parcourt le monde accompagné de sa sorcière de mère et de son chat, véritable radar à fantômes. 

Sa prochaine mission : anéantir Anna Korlov, dite "Anna vêtue de sang". Encore vêtue de la robe qu'elle portait le soir de sa mort, l'esprit de la jeune fille hante la maison où elle a été assassinée. Malheur à quiconque ose s'aventurer dans sa demeure : on n'en sort pas vivant. 

Ce qui devait être un travail de routine se solde par un désastre. De chasseur, il devient la proie. Anna, la fascinante Anna, est bien plus puissante qu'il ne le pensait. Pourtant, elle a choisit de l'épargner... Pourquoi ? Qu'est ce qui la rend si différente des autres fantômes ? Et qu'est ce qui le pousse à remettre sa vie en jeu pour tenter de la tuer - ou de lui parler à nouveau ? 


Ce livre me donne envie depuis sa sortie VO mais ce n'est qu'a sa sortie en petit format que je me suis décidée à me lancer dans cette duologie. Je n'avais jamais entendu parler de cette auteure avant cette sortie et c'est son premier livre traduit, ce qui explique pas mal de choses. C'est totalement futile, mais je trouve la couverture du petit format beaucoup plus belle que celle du grand format

L'histoire reste originale, même si elle m'a fortement fait penser à la série Supernatural, notamment avec le premier travail de Cas qui doit s'occuper d'une dame blanche. Mais ce n'est pas le seul point commun que j'ai pu trouver. Le second étant la mort de son père qui m'a fait penser à la mort de la mère des personnages principaux de la série. Ces rapprochements m'ont conquise, adorant la série et je trouve qu'il s'agit d’éléments peu courant dans des histoires de ce genre. 

On apprend à le connaître petit à petit et j'ai vraiment apprécié le fait de le découvrir sur une autre affaire que celle d'Anna. Cela permet de voir comment cela se passe la majeure partie du temps. Le début de ce livre est donc assez informatif mais aussi très captivant, j'ai vraiment eu du mal à le lâcher. De part le fait que Cas est un personnage que j'ai apprécié dès les premières pages mais également par la volonté de connaître la fin de cette nouvelle enquête, plus compliquée que les précédentes. 

L'auteur aborde des thèmes tristes et touchant, comme la mort du père de Cas qui prend progressivement son importance, mais surtout sur la vie d'Anna. Son histoire est décrite entièrement et amène quelques larmes et surtout de la peine vis à vis du fantôme. A mes yeux, l'auteur à voulu dénoncer quelque chose, d'implicite, dans son roman et montrer ce qu'il peut en résulter. On ressent également quelques sentiments au moment de la rencontre d'Anna avec Cas, on sait directement qu'il va y avoir quelque chose de particulier et je ne m'attendais pas du tout à cela et c'est le seul point un peu décevant du roman. 

Pour conclure, j'ai passé un très bon moment avec ce livre et j'ai hâte que le tome deux soit publié en version de poche. L'horreur est au rendez-vous sans nous donner des frissons pour autant. Je me suis rapidement attaché à cet univers et aux différents personnages que j'ai eu du mal à laisser à la fin de ma lecture. 

Tome 1 : Anna
Tome 2 : L'ordre de la dague noire

4 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma PAL en Livre de Poche Jeunesse mais je préfère cette version poche, il est trop beau :o !

    RépondreSupprimer
  2. je ne sais pas si je lirais le second, mais le premier est pas trop mal( meme si je pense que l'on peut trouver mieux sur le même sujet)

    RépondreSupprimer
  3. Coucou =)
    Je garde un super bon souvenir de ce premier tome et j'espère pouvoir lire le second, je suis curieuse de voir ce qui va se passer ^^

    RépondreSupprimer
  4. Maintenant qu'il est sorti en poche, je me laisserais peut-être tenter ^^ !

    RépondreSupprimer