"C'est possible de faire l'amour en moins de cent quarante caractères ? "



Teresa Medeiros. 2010.
Milady (Central Park). 288 pages.



Auteure d'un presque Pulitzer, Abigail Donovan se débat contre l'angoisse de la page blanche. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Twitter, elle se laisse happer par les tweets, retweets, hastags, etc. Guidé par l'un de ses followers "MarkBaynard" - un professeur d'université en congé sabbatique et twitteur hilarant - Abigail retrouve l'inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester devant son écran alors que Mark parcourt le monde ? 







J'aime me laisser tenter par des romances édité chez Milady, qui savent me conquérir et me faire passer de bons moments. A nouveau, je n'ai pas été déçue avec celui-ci. J'ai souvent peur du côté répétitif de ce genre de roman, mais ici, les réseaux sociaux et notamment Twitter sont mis en avant, ce qui apporte une petite touche nouvelle et bien sympathique. 

On suis donc Abigail, une auteur d'un presque Pulitzer qui n'arrive plus à écrire. Elle se lance donc la rédaction de tweet. J'ai donc adoré la voir découvrir ce réseau sociaux et  écrire des choses toutes plus marrantes les unes que les autres. On s'attache très rapidement à elle et on apprécie les mêmes choses qu'elle, notamment ses deux chats ! Arrive le jour, où MarkBaynard, un de ses abonnés lui explique comment utiliser son compte et débute une correspondance par tweet qui est entièrement retranscrite dans le livre (ce qui permet de le lire très rapidement). 

On peut donc difficilement juger la plume de l'auteur car la plus grande majorité du roman est écrit en tweet mais l'histoire est également ponctué de partie narrative où on en apprend plus sur les sentiments et ressentit d'Abigail. Cela donne une certaine dynamique, qui est assez particulière, et une forte volonté de connaître le fin mot de l'histoire. 

Par le biais de Mark, ce livre nous transporte dans de nombreux pays à travers le monde. Il décrit tout cela par les tweet qu'il envoit à l'auteure et on peut facilement s'imaginer le paysage qui se trouve devant lui. C'est donc une vraie bouffée d'air frais, de voyage et d'évasion qui est aussi présent dans ce petit livre. Ces diverses descriptions sont, s'en doute, les moments que j'ai préféré dans ma lecture. Ils n'apportent pas grand chose en eux-même mais font avancer petit à petit l'intrigue et font réfléchir Abigail sur sa vie et ses envies. D'ailleurs, on fini par se poser les mêmes questions qu'elle et on a presque envie de prendre sa valise et de partir en voyage à notre tour ! 

Ce roman renferme pleins de sentiments différents. Celui du voyage, comme décrit précédemment, mais également beaucoup de notes d'humour, qui donne le sourire. On va avoir peur et se poser de nombreuses questions, que ce soit sur les relations par Internet ou sur l'affectif que l'on peut porter à quelqu'un. En effet, les dangers d'Internet ne sont pas du tout mis en avant dans ce livre, seul une amie d'Abigail va lui faire une remarque sur cela et je trouve ça un peu dommage, même si ce n'est pas l'intérêt premier du livre. Pour la fin, cette histoire m'a totalement fait fondre et j'en ai eu les larmes aux yeux car c'est une fin parfaite et magnifique ! 

Pour conclure, je suis bien contente d'avoir laissé sa chance à ce livre que j'ai vu de nombreuses fois sur les réseaux sociaux et blogs. La romance n'étant pas un genre que j'apprécie énormément, je suis toujours un peu réticente à en lire.. Mais ici, je le conseille vivement et j'ai hâte de redécouvrir cette auteure dans un de ses autres romans. 

4 commentaires:

  1. Il m'a toujours intrigué depuis sa sortie et tu me donnes envie d'y jeter un œil :D

    RépondreSupprimer
  2. Il m'a l'air bien sympathique ce roman !

    C'est vrai qu'en général les romances de milady ne sont pas décevante :D

    RépondreSupprimer
  3. Il m'a toujours intriguée, c'est cool d'avoir un autre avis dessus, j'ai lu pas mal d'avis différents dessus. J'espère le découvrir un de ces jours !

    RépondreSupprimer